Une semaine d'actu : Les Lions sur toutes les lèvres

  • Source: : Seneweb.com | Le 01 juillet, 2018 à 14:07:52 | Lu 1243 fois | 2 Commentaires
content_image

Une semaine d'actu : Les Lions sur toutes les lèvres

Voici les temps forts de l'actualité cette semaine. L'élimination des Lions en Coupe du monde est en première ligne.

TOP 5 INFOS

1.    Les Lions éliminés du Mondial

À égalité parfaite avec le Japon, après sa défaite (1-0) contre la Colombie, le Sénégal est éliminé au premier tour du Mondial. Une sortie au goût amer pour les Lions. [Lire l'article]

 

2.    La Cedeao donne raison à Khalifa Sall
La Cour de justice de la Cedeao a tranché : la détention de Khalifa Sall entre son élection comme député et la levée de son immunité parlementaire est arbitraire. Aussi, la juridiction communautaire a condamné l'État du Sénégal à payer au maire de Dakar et à ses co-accusés dans l'affaire de la Caisse d'avance 35 millions de francs Cfa. Un verdict diversement interprété. [Lire l'article]

3.    La pluie met l'AIBD sens dessus dessous

Air Sénégal et Transair ont eu leurs avions abîmés. L'aéroport était bloqué pendant deux heures. La forte pluie qui s'est abattu ce mercredi sur Dakar et une bonne partie du Sénégal a laissé sens dessus dessous l'AIBD. Les images sont impressionnantes. [Lire l'article et voir les photos]

4.    Office du bac, premier test
Le directeur de l'Office du bac était en conférence de presse pour décliner sa feuille et parler des nouvelles dispositions prises pour sécuriser l'examen face aux risques de fraude. C'était à la veille des épreuves anticipées de philosophie. [Lire l'article]

5.    Grève de la faim des ex-codétenus de Cheikh Béthio
En détention provisoire depuis 2012 pour le double meurtre de Madinatoul Salam, plus d'une quinzaine de Thiantacones ont entamé une grève de la faim pour protester contre la non tenue de leur procès. Ce n'est pas la première fois qu'ils demandent à être jugés. [Lire l'article]

LE MOT

Après l'élimination du Sénégal de la Coupe du monde, la fille d'Aliou Cissé, le sélectionneur national, a adressé un message d'encouragement à son père et témoigné de son engagement pour le drapeau national. Touchant ! [Lire l'article]

LA PHOTO

Les supporters sénégalais ont été sonnés par l'élimination du Sénégal de la Coupe du monde. La déception se lisait sur les visages. [Voir la galerie]

LE CHIFFRE

6 : c'est le nombre de cartons jaunes qui ont privé le Sénégal d'une qualification au second tour du Mondial. Les Samouraïs du Japon avec lesquels les Lions étaient à égalité parfaite au terme du premier tour, en ont eu 4. Cette règle du fair-play a été jugée cruelle côté sénégalais et par de nombreux experts. [Lire l'article]

LA POLÉMIQUE

Diafra Sakho met un terme à sa carrière internationale au terme du Mondial. Le joueur de Rennes considère qu'il n'a pas été bien traité par le sélectionneur. Que pour avoir "qualifié les Lions au Mondial", il méritait un temps de jeu plus conséquent. Un début de polémique post-grande compétition. Comme le Sénégal en a le secret. [Lire l'article]

LA VIDÉO

Éto'o encourage les Lions… en wolof
Samuel Eto'o en mode wolof ! Oui, pour la bonne cause : encourager les Lions, qui s'apprêter à affronter la Colombie. [Voir la vidéo]?

LES CARTONS

Vert. Le trio d'arbitre sénégalais désigné pour officier lors de Belgique-Japon, ce lundi. Petite consolation pour le Sénégal dont l'équipe est éliminée au premier tour. [Lire l'article et voir la vidéo sur le trio]
Rouge. Les légèretés ayant conduit au bordel à l'AIBD suite à la forte pluie de mercredi dernier. Des compagnies comme Air Sénégal et Transair ont payé un lourd tribut. [Voir les images]


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme En Juillet, 2018 (20:50 PM) 0 FansN°: 1
Dossier Khalifa Sall, Decision cour de la CEDEAO :

Le double jeu de l'Etat Sénégalais !



Quand la CEDEAO a dit que les tribunaux sénégalais ne peuvent pas juger Husein Abbre ,le Sénégal s'est exécuté en créant les conditions du jugement par une cours africaine .

Quand la CEDEAO a ordonné à Yayah jameh de quitter le pouvoir , le Sénégal a engagé son armée et a permis à Adama Barro de prêter serment sur son sol mais toujours en se réfugiant sous la coupole de la CEDEAO.

Ne pas respecter la décision de la CEDEAO relèverait du banditisme d'Etat .

Aujourd'hui Il est une exigence qui est essentielle à la vie de la démocratie par l'existence d'une justice transparente, c'est le respect des droits fondamentaux des citoyens.

Les citoyens sénégalais sont en droit d'attendre beaucoup de leur justice et des magistrats qui l’incarnent. Cette exigence, toujours renouvelée, part aujourd’hui d’une exigence sans aucune condition de la libération du député-maire de Dakar, Khalifa Ababacar SALL, et de ses codétenus.

La justice ne doit pas seulement être rendue, il faut aussi que chacun puisse voir qu'elle est rendue.

Nous invitons les juges sénégalais à s'approprier de l’arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO qui les lie, mais avec un effort intellectuel de compréhension qui fera qu'ils seront ensuite salués dans leur propre raisonnement qui doit être conforme à l’Etat de droit au respect des droits fondamentaux.

Nous tenons à rappeler qu’il incombe à l'État d'organiser son système judiciaire de telle sorte que les exigences d’un procès équitable soient respectées. Aujourd’hui, le constat du manquement et de la violation de cette obligation ont entrainé, par un arrêt favorable, la condamnation de l’Etat du Sénégal et de l’exigence de la libération immédiate de Khalifa Ababacar Sall et ses codétenus.

Nous rappelons aux autorités sénégalaises que cet arrêt de la Cour de justice de la CEDEAO impose les autorités judiciaires à un comportement diligent qui est la libération immédiate de Khalifa Ababacar SALL et ses codétenus et du versement de ses indemnités correspondantes.



Alioune Badara Mboup

Profeseur de Mathématiques et SVT

Vice coordonnateur du réseau des enseignants FAL Khalifa Sall 2019

Secrétaire Général du mouvement Dafa Jott
Boromkolda  En Juillet, 2018 (02:16 AM) 0 FansN°: 2
That was my singing everyday about aliou cisse il n pa au niveo douma ko di tay di wakh neuk baleu my de gueu deggeu niou neun waw mo niou califier Cup du monde

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com