Sénégal : les obstacles institutionnels et la crise financière ralentissent les ONG (Acteur)

  • Source: : Apanews | Le 28 mars, 2017 à 20:03:06 | Lu 2218 fois | 8 Commentaires
content_image

Sénégal : les obstacles institutionnels et la crise financière ralentissent les ONG (Acteur)

Le président du Conseil d’administration du Conseil des Organisations non Gouvernementales d’Appui au Développement (CONGAD), Amacodou Diouf, a déploré les lenteurs notées dans l’obtention d’une autorisation préalable sous forme d’agrément pour créer une ONG.

Le décret portant sur les modalités d’intervention des ONG exige  « une procédure d’agrément », a-t-il expliqué lors d’un atelier de partage d’information sur le cadre d’intervention des ONG ce mardi à Dakar.

Selon lui, ce mécanisme nécessite des « rencontres et des réunions périodiques interministérielles et aussi l’élaboration de rapports périodiques.

Ce qui serait à l’origine de « beaucoup de lenteurs » dans le traitement des demandes, selon M Diouf.

Il s’est aussi désolé de la difficulté de mobiliser les ressources financières particulièrement la non diversité des sources de financement et leurs modalités d’accès.

Les ONG sont aussi frappées par la crise financière qui est internationale, poursuit M Diouf.  

« 90% de nos ressources financières proviennent des organisations et des fondations étrangères », a rappelé M Diouf.

Tous ces problèmes appellent à "l’urgence nécessité de trouver des solutions mais également d’engager le dialogue avec l’Etat», a dit M Diouf.


Auteur: Apanews - Apanews

Articles similaires




Commentaire (5)


Anonyme En Mars, 2017 (20:21 PM) 0 FansN°: 1
c'est quoi votre utilité pour les gorgorlous? :interrogation: 
Reply_author En Mars, 2017 (20:34 PM) 0 FansN°: 1
tkt ils en n'ont plus que toi
Anonyme En Mars, 2017 (23:28 PM) 0 FansN°: 2
Les ONG sont pires que les partis politiques, des intellectuels qui bouffent l'aide au développement comme le font les politiciens. Ils roulent en 4X4 et organisent des seminaires dans les grands hôtels de luxe pour parler des problemes de l'afrique moyennant des perdiums . L'afrique elle reste toujours pauvre, sale, avec des maladies et des guerres depuis 1960
Reply_author En Mars, 2017 (09:46 AM) 0 FansN°: 1
d'ou la nécessité que les sénégalais s'organise et trv eux mm d'autres moyens de financement et se débrouille sans eux!
Anonycodou En Mars, 2017 (08:03 AM) 0 FansN°: 3
le plus grand cumulard de poste dans les conseils avec sa femme au programme tuberculose sa soeur au lycee kennedy et ettttttttttt ses villas dans le quartier des riches
Anonyme En Mars, 2017 (09:05 AM) 0 FansN°: 4
M DIOUF,nous comptons sur des gens comme vous et M BIRAHIM SECK pour éviter le deal,le coup d'état qui est entrain de se passer à l'armp ou MACKY et le dg SAER NIANG LE DG sortant.
Anonyme En Mars, 2017 (12:55 PM) 0 FansN°: 5
Tous ceux qui sont contre vous sont les voleurs et pilleurs et violeurs de la republique.Du courage m diouf
Reply_author En Mars, 2017 (16:23 PM) 0 FansN°: 1
il est tgrand emps que le dialogue s'installe avec l'etat que les ong aident beaucoup sans rien en contrepartie.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com