Des saltigués prient pour un ’’hivernage pluvieux’’ et une présidentielle ’’apaisée’’ en 2019

  • Source: : APS | Le 06 avril, 2018 à 22:04:51 | Lu 2724 fois | 9 Commentaires
content_image

Photo illustrative

Les devins sérères (saltigués) de Diohine, un village de la commune de Diarrère (Fatick) ont formulé vendredi des prières pour un ’’hivernage pluvieux’’ et une élection présidentielle "apaisée" en 2019, a appris l’APS.

"Les saltigués ont formulé des prières pour une élection présidentielle apaisée en 2019, un hivernage pluvieux à l’image des années passées", a rapporté à la presse Paul Faye, un habitant du village de Diohine, au terme de la cérémonie traditionnelle annuelle du "Mis" (chasse en sérère).
 
"Les Saltigués ont aussi prié pour la paix au Sénégal, le pardon entre les Sénégalais et l’avancement du pays face aux nombreux défis", a encore rapporté M. Faye, ancien directeur général de la Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques du Sénégéal (SAPCO), habillé en tenue traditionnelle et tenant à la main un vieux fusil. 
 
Selon lui, "dès le lendemain de cette cérémonie, les paysans vont commencer à défricher les champs en attendant l’hivernage". 
 
Organisée avant l’hivernage depuis plusieurs années sur la place centrale du village de Diohine autour d’un arbre géant, la cérémonie du "Mis" célèbre le retour des saltigués et des chasseurs de la brousse.
 
Un retour marqué par de grands moments de danses, de chants aux sons des tambours autour du grand baobab de la place dite "Bott" où s’asseyent les sages et notables du village.
 
Munis de sabres, de couteaux, de fusils, de lances, les saltigués et les chasseurs, sous le regard des jeunes et femmes du village, ont fait plusieurs fois le tour du grand baobab témoin de la célébration de cette cérémonie vieille de plusieurs années.
 
Les autres temps forts de cette cérémonie ont été marqués par des séances de courses de jeunes cavaliers et des danses qui vont se poursuivre jusque dans les localités respectives des saltigués et jeunes chasseurs de Diohine.
 
Le doyen du village Djiga Gning, un ancien combattant de la guerre d’Indochine âgé actuellement de 115 ans a appelé les jeunes "à se rapprocher des anciens pour s’approprier leurs connaissances" et apprendre les traditions et cultures sérères.
 
"Au Sénégal, malheureusement, plusieurs rites, traditions ancestrales et cultures sont actuellement abandonnées alors que c’étaient des pratiques qui servaient parfois à protéger nos populations, nos villages du mauvais sort ou des malheurs", a ajouté le sage Gning, qui a tenu à prendre part à cette cérémonie ancestrale malgré son âge très avancé.


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (8)


Anonyme En Avril, 2018 (23:53 PM) 0 FansN°: 1
Critique, Proposition De Solut En Avril, 2018 (00:13 AM) 0 FansN°: 2
- Critique



Mon oeil!!



En 2018, on en est ENCORE à ce stade de prières et autres "pratiques" pour espérer une



transformation... C'est VRAIMENT TRISTE une telle ignorance et un tel fatalisme!! Surtout,



quand on sait qu'il y a des solutions très simples, très faciles et très concrètes.



Voici nak une proposition de solution:



- Proposition de solution



1) Trouver des machines qui puissent creuser 1 million de trous dans lesquels des jeunes



planteront des arbres, et mettront du fumier (naturel de préférence) / de l'engrais



2) Prendre 10 mille élèves, lycéens et jeunes de 14 à 25 ans par exemple. A ces âges là,



ils ont de la force et des capacités physiques. 10 milles élèves, on les trouve facilement



3) La règle sera que chaque élève plante cent (100) arbres ---> 100 multiplié par 10 mille =



un million d'arbres



NB: Imposer une distance "réglementaire entre les arbres, sur la longueur et la largeur de



la surface à "forêtiser".



4) Renouveler cette opération annuelle sur cinq ans (ou pourquoi pas plus?)



"Sakhal garab, garab deyy indi tow, andi naate ci rèwe" Pape Niang, chanteur Sénégalais.



Question: Qu'en pensez-vous les gars??



Vive le Sénégal, MON pays!!  :sunugaal:   :sunugaal:   :sunugaal: 



Dieureudieuf.
Anonyme En Avril, 2018 (07:05 AM) 0 FansN°: 3
Tiedo Fall en fait partie ? Mon oeil, ce menteur pro-sioniste veut seulement se cacher derrière quelque chose qu´il ne connait ni ne vit meme pas ! Simplement, un ALIBI !
Anonyme En Avril, 2018 (07:44 AM) 0 FansN°: 4
mais quand l'Afrique sortira t elle de cet obscurantisme pour enfin se décider à sortir de son marasme ??? désolant !
Anonyme En Avril, 2018 (10:36 AM) 0 FansN°: 5
Si le vieux a 115 ans il faut le Mediatiser. Il peut etre l Homme le plus vieux Au Monde d autant qu il est Encore actif et mentalememt Au top. Il peut aussi delivrer son secret
Anonyme En Avril, 2018 (13:09 PM) 0 FansN°: 6
Pour battre un record il faudrait qu'il présente un état civil.... Ce dont je doute fort
Anonyme En Avril, 2018 (16:07 PM) 0 FansN°: 7
MERCI CHERS SALTIGUÉS POUR VOTRE TRAVAIL POUR LE SENEGAL

AU MOINS VOUS N'AVAIENT PAS BESION DE 4×4 LUXEUX OU DES MILLONS POUR PROTEGER LES SENEGALAIS

CONTRAIREMENT A CES MARABOUTS ESCLAVAGISTES QUI SE NOURISSENT DE LA SUEUR ET DU SANG DES SENEGALAIS

KORMAK FAYE YALANA FIYAGUE TÉ WÉÉR
Anonyme En Avril, 2018 (09:52 AM) 0 FansN°: 8
La culture la religion et autres phénomènes relevant de la croyance d'un peuple quel qu'il soit doivent mériter respect et considération.

Que chacun pratique librement ses croyances et vive la particularité de sa propre culture en ayant beaucoup d'égards pour les autres.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com