Basculement Cargo Village : Après les menaces, Teyliom passe à l’acte

  • Source: : EnquetePlus | Le 08 mai, 2018 à 23:05:50 | Lu 3778 fois | 7 Commentaires
content_image

Basculement Cargo Village : Après les menaces, Teyliom passe à l’acte

Ce n’était pas un leurre. Teyliom Logistics, concessionnaire du cargo village de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass,  a mis ses menaces à exécution, hier. L’entreprise de Yérim Sow n’a pu démanteler les abris provisoires, mais a tout bonnement coupé l’électricité aux occupants. N’en déplaise à l’Union des acteurs du fret qui, vendredi dernier, ruait dans les brancards. Le secrétaire général de l’organisation, Moustapha Diakhaté, regrette : ‘’Ils nous ont coupé l’électricité. Les autorités sont informées. Elles sont venues s’enquérir de la situation. D’ailleurs, nous avons été informés d’une réunion d’urgence convoquée au ministère pour trouver une solution à ce problème.’’

Pour M. Diakhaté, les impacts de ce blocage sont énormes. ‘’Nous ne pouvons faire nos déclarations convenablement. Pour les vols qui vont partir ce soir (hier soir) non plus, on ne pourra pas faire le job correctement. Certaines compagnies comme Corsair sont dans le désarroi. Air France et Bolloré vont également connaitre d’importants désagréments’’, a-t-il ajouté. Les acteurs du fret ne réfutent toutefois pas carrément le dialogue. ‘’Nous n’avons rien contre Teyliom. Il faut que ça soit clair. Tout ce que nous avons demandé, c’est des concertations autour des conditions du basculement. On ne peut pas se lever un jour et imposer son diktat à tout le monde. Ce qu’on veut, c’est des bureaux et entrepôts ainsi que le maintien du prix du m2 à 10 000 F Cfa’’, se défend le porte-parole des acteurs du fret.

Pour rappel, la gestion du cargo village à l’Aibd est confiée par l’Etat du Sénégal au groupe Teyliom. Depuis le 7 décembre 2017, date d’ouverture de l’aéroport, l’entreprise qui tardait à achever la construction des bureaux et entrepôts avait érigé des abris provisoires pour loger les acteurs du fret, moyennant 10 000 F Cfa le m2 par mois. Avec l’achèvement des travaux, Teyliom a invité tous ses locataires à rejoindre les nouveaux locaux, mais au prix de 20 000 F Cfa le m2 par mois. D’où les bisbilles avec les transitaires qui demandent, en outre, la mise à leur disposition des entrepôts.


Auteur: EnquetePlus - EnquetePlus






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Anonyme il y a 2 semaines (00:17 AM) 0 FansN°: 1
Voila pourquoi je dis que Yerim Sow est un faux cul qui cherche a accaprer tous les rouages de l'economie de ce pays entre ses mains! C'est lui avec son fucked up Holdings de Teyliom qui veut construire les routes, construire les villas a Diamniadio, fournir vos services telephoniques avec Tigo qu'il a usurpe grace a son unholy alliance avec les francais, c'est lui qui fournit les tracteurs et les machines agricoles, c'est lui qui doit vous fournir vos services bancaires! C'est comme s'il n'y avait que lui dans ce pays, qui fait la concurrence deloyale aux autre entreprises. Si c'etait ici aux Etats-unis, le Department of Justicle ou DOJ lui aurait casse les entreprises pour violation de la loi Sherman ou anticompetitive practices!

Moral of the story, aucun pays ne doit admettre qu'un faux cul comme Yerim Sow etrangle les rouages de l'economie. By and large, on ne met jamais tous ses oeufs dans un seul panier!
Reply_author il y a 2 semaines (01:00 AM) 0 FansN°: 1
 :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation: 
Reply_author il y a 2 semaines (01:11 AM) 0 FansN°: 1
menteur vas !
les tracteurs c est qui?
vas bosser comme lui au lieu de vociférer bêtement sur seneweb
Anonyme il y a 2 semaines (02:19 AM) 0 FansN°: 2
Je bosse honnêtement et non comme un hypocrite comme Yerim et ses lèche Q comme toi.
Anonyme il y a 2 semaines (06:33 AM) 0 FansN°: 3
Comme son copain macky, passage en force rek....

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com