Gestion des flux migratoires : l'UE compte sur les pays de passage

  • Source: : RFI | Le 19 juillet, 2018 à 03:07:35 | Lu 962 fois | 5 Commentaires
content_image

Gestion des flux migratoires : l'UE compte sur les pays de passage

Deux fois moins de migrants sont arrivés en Europe par la Méditerranée sur les six premiers mois de l'année 2018. C'est ce qu'a déclaré l'Organisation internationale pour les migrants (OIM) mardi 17 juillet. Le nombre a franchi la barre de 50 000 migrants et c'est l'Espagne qui a accueilli le nombre le plus élevé, dépassant l'Italie. L'Europe, qui ne cache plus ses divisions face à ce défi, cherche par tous les moyens à retenir les migrants dans les pays de passage sur l'autre rive de la Méditerranée.

C'est lors du Conseil européen, le 28 juin dernier à Bruxelles, qu'un accord fragile a été trouvé entre les pays membres. Selon le texte, il s'agit des « plates-formes de débarquement » de migrants en dehors du sol européen pour dissuader les traversées de la Méditerranée, notamment dans des pays comme le Maroc et la Tunisie.

Ces pays tiers rejettent en bloc la possibilité d'accueillir des migrants refoulés par l'Europe dans des centres de tri. Le Maroc dénonce ce qu'il qualifie de solutions « faciles » et de « mécanismes contre-productifs ». Rabat refuse l'externalisation de la gestion des flux migratoires hors des frontières de l'UE.

Dans les faits, l'Europe met pourtant tout en oeuvre pour y parvenir. En Libye et en Tunisie, les 28 ont entraîné durant les derniers mois des garde-côtes. Ils sont désormais incités à ramener dans leurs pays respectifs les migrants qu'ils auraient sauvés dans les eaux internationales. En dépit de moyens limités, les garde-côtes libyens ont sauvé et ramené en Libye 8 000 migrants pour le seul mois de juin.

Côté tunisien, les autorités refusent toujours de recevoir 40 migrants repêchés dans les eaux internationales et refoulés par la France, l'Italie et Malte. Durant sa visite cette semaine en Tunisie, le secrétaire d'Etat belge aux Migrations a tenté, en vain, de convaincre Tunis d'accueillir des migrants cherchant à atteindre l'Europe.

Des ONG tunisiennes exhortent Tunis à accueillir le bateau bloqué au large depuis plus de 5 jours, tout en exprimant leur refus que la Tunisie soit mise face au fait accompli des « nouveaux choix européens d'externalisation de leurs frontières ».

? Reportage : le Niger, terre d'accueil et de transit

Le gouvernement nigérien a accepté d'accueillir des candidats réfugiés évacués de Libye, où ils ont vécu l'horreur. Ces migrants pourront ensuite obtenir l'asile en Europe. Un modèle d'immigration légale saluée par le président du Parlement européen qui a visité un centre de transit, à Niamey, dans la capitale nigérienne.


Auteur: RFI.fr - RFI






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (3)


Anonyme En Juillet, 2018 (06:07 AM) 0 FansN°: 1
Les nigeriens ont tout simplement subi le diktat de l'Europe. Les pays d'Afrique vont accepter là oû aucun pays arabe ne le fera, exceptée la Lybie ,pour d'autres raisons.
Pape Gueye Fambaye En Juillet, 2018 (09:02 AM) 0 FansN°: 2
l'UE sont derrière tous ses massacres et tortures qui se passe dans les pays de passage

 :fbhang: 
Alioune  En Juillet, 2018 (09:41 AM) 0 FansN°: 1
voilà c’est jamais de votre faute, toujours celle des autres. les européens ne sont pas tenus de recevoir toutes ces personnes qui quittent des pays mal gérés par des dirigeants incapables et véreux.
Anonyme En Juillet, 2018 (09:40 AM) 0 FansN°: 3
L autre jour j ai suivi la discussion de l Union EU qui Veut mettre des Camps de demande d asile en afrique. C est a dire si tu veux demander l asile tu ne peux plus le faire en Europe, mais en afrique. Un depute europeens est intervenu pour dire que le Probleme est qu il ne connait aucun pays Au Monde qui est pret a eriger de Tels Camps. J avais envie de Lui dire, si. VA voir un certain macky sall et il fait comme d habitude tout CE que vous voulez
Reply_author En Juillet, 2018 (10:19 AM) 0 FansN°: 1
ces camps existent déjà dans le pacifique et il s'y passe des choses atroces. ce sont des camps de rétention. certains s'y suicident ou se mutilent tellement ce qu'ils y vivent est terrible.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com