UGB : Le plan de sortie de crise

  • Source: : SenewebNews-RP | Le 12 juillet, 2018 à 08:07:07 | Lu 2443 fois | 6 Commentaires
content_image

UGB : Le plan de sortie de crise

Il n’y aura pas de gel des cours à l’Université Gaston berger (Ugb). L’Assemblée de l’université, réunie hier pendant 12 heures au tour du nouveau recteur, Ousmane Thiaré, a écarté cette possibilité. L’instance a retenu que les cours reprendront ce jeudi pour se poursuivre jusqu’à la fin du mois de juillet.

L’AS, qui donne l’information, signale que l’année pourrait être prolongée jusqu’à la fin du mois d’août pour les Ufr qui le souhaitent. Seule condition, souligne le journal : la demande devra être formulée par les conseils pédagogiques des entités concernées.

Pour le calendrier des cours et des examens, L’AS rapporte que les Ufr ont carte blanche.


Auteur: Seneweb News - SenewebNews-RP

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Anonyme En Juillet, 2018 (08:33 AM) 0 FansN°: 1
c'est du bricolage, il faut une année blanche.
Anonyme En Juillet, 2018 (08:40 AM) 0 FansN°: 2
On se voile la face: on reconnait l'année, sans qu'il y ait une vraie formation. C'est pour dévaloriser complètement les diplômes
Ugb- Un Acteur Conscient En Juillet, 2018 (10:09 AM) 0 FansN°: 3
Vraiment pitoyable comme décision. comment peut-on considérer cette année comme une année universitaire. Les cours ont démarré en Avril dans la majorité des UFR surtout à l'UFR SAT qui accuse déjà un retard criard depuis des années et avec des pertubations de plus d'un mois(mort de Fallou Sène qu'Allah l'accueille dans son paradis) et maintenant on nous dit que l'année se termine en juillet comme une année normale quoi.

Je suis toujours à l'UGB mais la réalité dans ce temple jadis d'excellence est le manque de volonté, de sacrifice et de voeu profond de hisser l'UGB vers les sommets des toutes les parties concernées.

En premier les PER(Personnel Ensiegnants et de Recherche): les profs ne dispensent les cours normalement et ne respectent meme pas leur quantum horaire. Les pionners comme Prof Galaye DIA avaient tout oeuvré pour mettre l'UGB sur les rails et assurer la relève en formant bien leurs étudiants. Mais les profs actuels, surtout ceux de l'ufr SAT que je connais bien, la majeur partie ne sont intéressé que par leur positionnent. Aucun sacrifice. D'ailleurs si la décision d'arréter les cours en juillet c'est parce que ces gens ne veulent nullement qu'on touche à leur vacances d'été après avoir presque passé toute l'année dans les airs ou dans leurs salons. Chers professeurs acquittez de votre tache car ne vous voilez pas la face, vous en etes très loin. Bien sur mis à part quelques professeurs qui croient encore à leur métier.

Les PATS ne font normalement leur boulot. La plupart des secrétaires arrivent au bureau après 10h je vous jure. On est obligé de les attendre de 8h à 10h pour déposer pour déposer un simple papier ou en récupérer un. Leur slogan "démal ba si kanam Mme telle n'est pas encore venu" comme si toi tu n'as rien d'autre à faire. Ensuite ils prennent tout leur temps pour faire leur café. Je parle en connaissance de cause c'est la triste réalité à l'UGB.

Enfin les étudiants qui sont victimes et souvent responsables aussi de part des décisons venant de leur délégués, des décisions souvent frisant l'immaturité voir l'irresponsabilité (des JST décrétées pour des motifs de "manque de respect notoire") . Le syndicalisme n'est pas un jeu ou une arme pour faire du chantage, des décisions qui concernent l'avenir de milliers de personnes doivent etre bien réfléchies et muries.

Bref j'aime ce temple et je souhaite qu'elle se rétablisse un jour. Mais si la gestion à toutes les échelles ne change pas c'est peine perdue.

Suspension d'année ou autre, tout cela n'est que se voiler la face. La décision dure mais sage voudrait cette année vide soit naturellement invalide. Les gens s'asseyent autour d'une table et décident ensemble de repartir sur de nouvelles base et démarrer une année en Octobre sur tous les licences et master.

Contribution d'un acteur conscient



Anonyme En Juillet, 2018 (13:33 PM) 0 FansN°: 4
Le nouveau Recteur n'est pas à la hauteur , il ne veut pas d'année blanche mais laisse les UFR bricoler une fin d'année bidon ....c'est lamentable !!!!
Anonyme En Juillet, 2018 (14:15 PM) 0 FansN°: 1
non seulement le nouveau recteur n' est pas à la hauteur, mais il est au service commandédu ministre de l'enseignement supérieur....
Anonyme En Juillet, 2018 (14:48 PM) 0 FansN°: 5
merci de sauver ces étudiants mais respecter le calendrier l'année prochaine

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com