Interdiction des cours payants : La lettre de Serigne Mbaye Thiam qui fait débat

  • Source: : Seneweb.com | Le 07 mars, 2018 à 00:03:48 | Lu 13966 fois | 78 Commentaires
content_image

Interdiction des cours payants : La lettre de Serigne Mbaye Thiam qui fait débat

Le ministre de l'Éducation nationale, Serigne Mbaye Thiam, a sorti, le 9 février dernier, une note pour rappeler l'interdiction des cours payants dans les écoles, établissements scolaires et centres de formation publics. Certains syndicats d'enseignants protestent contre la piqure de rappel ministérielle. "Cette pratique va à l'encontre des principes d'équité et d'égalité des chances, qui fondent, entre autres, notre système éducatif", a souligné Serigne Mbaye Thiam dans la circulaire adressée aux inspecteurs d'Académie et que Seneweb vous propose ci-dessous.


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (31)


Anonyme En Mars, 2018 (00:55 AM) 0 FansN°: 1
LES SYNDICATS DOIVENT FAIRE COMPRENDRE AUX ENSEIGNANTS DE RESPECTER L INTERDICTION DES COURS PAYANTS DANS LE SECTEUR PRIVE AU LIEU DE PASSER VOS TEMPS A FAIRE DES GREVES POUR MIEUX ENSEIGNER DANS LES ECOLES PRIVEES .

LES ENSEIGNANTS LAISSENT EN RADE LES ENFANTS DES PAUVRES
Reply_author En Mars, 2018 (01:07 AM) 0 FansN°: 1
tu ne maitrises méme pas ce que tu dis !!!
Reply_author En Mars, 2018 (04:44 AM) 0 FansN°: 2
teugg boul niou oum de.
Reply_author En Mars, 2018 (06:14 AM) 0 FansN°: 3
il faut lire le circulaire au lieu de faire parler ton coeur. les élèves du privé parmi lesquels les enfants de sergne mbaye thiam ont droit à des enseignement de qualité car ce sont des sénégalais et l'état a le devoir de leur fournir une éducation. si leur parents ont choisi le privé on ne doit pas les priver de bons enseignants
Xarmatteur En Mars, 2018 (11:31 AM) 0 FansN°: 4
surtout que ce revenus dont les prix sont "neymariens" souvent, ne sont pas déclarés au fisc par ces enseignants. en plus de ce " xar maar" qui est une pratique illégale proscrite par le droit du travail. l'employeur ministère de l'education nationale a totalement raison.
Ancien En Mars, 2018 (11:31 AM) 0 FansN°: 5
en seconde s au lycée djignabo de ziguinchor, mon prof de pc disait que l'école, ce n'est pas pour les pauvres. il arrivait même que les sujets de devoir soient les mêmes que ceux qu'il a déjà traités avec ses élèves "particuliers". je me suis débrouillé pour avoir la moyenne et virer en l en 1ère. j'ai obtenu mon bac avec mention. beaucoup de ces petits scientifiques favorisés n'ont pas duré à l'université. vous comprenez que là bas, c'est une autre réalité.
Anonyme En Mars, 2018 (01:07 AM) 0 FansN°: 2
Conclusion les enseignants peuvent arrêter de faire des cours de rattrapage pendant les week end , les vacances scolaires Pâques et autres, les encadrements des candidats au concours général et autres concours . Les enseignants l'ont toujours fait et gratuitement sans rien demander en retour sinon la réussite de leurs élèves.

Merci nous ne prendrons plus sur notre temps de repos pour dispenser des enseignements.

Lutte acharnée. travail bien fait.
Deug En Mars, 2018 (01:55 AM) 0 FansN°: 1
oh toi la meme un eleve du primaire sait lire et comprendre.ton commen montre que tu n'as rien compris. thiey lii, politique rek .
Reply_author En Mars, 2018 (13:02 PM) 0 FansN°: 2
je n'ai jamais rencontré un enseignant dispenser des cours de renforcement gratuitement!!!!!jamais?! même au fin fond de kolda, les pauvres éléves ont toujours payé!
Reply_author En Mars, 2018 (14:31 PM) 0 FansN°: 3
prenez le temps de lire la lettre ou le circulaire calmement et revenez ensuite
Anonyme En Mars, 2018 (01:23 AM) 0 FansN°: 3
QUAND J’ÉTAIS ÉLÈVES AU LYCEE BLAISE DIAGNE MON PROF DE PC DONNAIT DES COURS PRIVÉES AUX ÉLÈVES QUI AVAIENT LES MOYENS À HAUTEUR DE 15 MILLE PAR MOIS ET IL AVAIT AU MOINS 15 ÉLÉVES INSCRITS ET LE PROF DE MATH FAISAIT PAREIL POUR 10 MILLE PAR MOIS. MOI KI N'AVAIT PAS LES MOYENS DE PAYER J'AI VU MON NIVEAU BAISSÉ PAR RAPPORT À MES CAMARADES DE CLASSE QUI ÉTAIT INSCRIT À CES COURS. JE TROUVE QUE C BIEN DE DONNER DES COURS SUPPLÉMENTAIRES MAIS À LES RENDRE PAYANT C COMME DU PRIVÉE DANS LE PUBLIC
South Plainfield En Mars, 2018 (02:47 AM) 0 FansN°: 1
je ne suis pas du genre emotionnel mais ton ton texte m'a profondement bouleverse. si ce tu que dis is avere, il faudra que cette lettre du non moins motherf-uc-king serigne m baye tiam s'applique sur toute la ligne, et ceux qui refuseront d'optemperer licencies purement et simplement, parce que ces mercenaires auront prouve que leur place n'est plus dans une ecole, par definition un temple du savoir
Ancien Nullard En Mars, 2018 (12:28 PM) 0 FansN°: 2
south plainfield, tu es rigolotement impoli
hihihiihihiihihihihiihihiihihiiihiihihihihiihihiihihihihiihi
Anonyme En Mars, 2018 (02:55 AM) 0 FansN°: 4
Ce ministre avec ses airs de moralisateur à sa propre fille dans une école privée de la place.



Lui qui parle d'équité devrait donner le bon exemple en inscrivant sa fille dans le public dont-il gère le budget.





Reply_author En Mars, 2018 (03:47 AM) 0 FansN°: 1
thia deug deug!!!
Sene En Mars, 2018 (13:13 PM) 0 FansN°: 2
oui mais l'école privée ou il a inscrits ses enfants ont des prof permenants
Reply_sene En Mars, 2018 (14:22 PM) 0 FansN°: 1
ah ! donc ceci explique cela : en effet quand il avait son enfant (ou ses enfants ?) dans les écoles privées où des enseignants du public faisaient de la vacation, il n'avait jamais parlé de supprimer ces cours. mais maintenant qu'ils sont "à l'abri" peu lui importent les enfants des autres. maintenant j'ai compris. merci.
Niit En Mars, 2018 (06:35 AM) 0 FansN°: 5
Les enseignants sont des bandes de nulards. Ils n'ont aucun niveau.

Ils ne font que copier et bastonner les enfants.

Vous meriter que la peine de mort comme en chine.
Reply_author En Mars, 2018 (06:43 AM) 0 FansN°: 1
mécontent
Anonyme En Mars, 2018 (06:36 AM) 0 FansN°: 6
L’école n’intéresse pas le régime de Maky qui organise le sabotage de l’école publique sénégalaise. Maky et son clan n’ont pas leurs enfants dans le système éducatif sénégalais. Les enfants de Maky étudient chez Trump qui emmerde les africains. La grève arrange le régime Maky qui rit et applaudit sous cape; leurs enfants étudient à l’étranger pendant que nos pauvres et malheureux enfants trinquent au Djoloff. Après leurs enfants reviendront diriger les nôtres. Allez aux concours d’entrée pour le prytanée militaire de Saint-louis ou l’école militaire de santé, les enfants d'officiers ont des bonus points avant le début des épreuves. Les enfants des pauvres sénégalais réussissent difficilement les concours pour cette raison.

A quand la fin de ces privilèges iniques, dignes de l’apartheid ?

A quand l’obligation pour nos autorités de mettre leurs enfants dans l’école publique?

A quand l’égalité de traitement des agents de l’Etat ?

Les politiciens de Benno sont gracieusement payés régulièrement. Les PCA ont un double salaire. Les épouses de diplomates sont payés sans travailler. Les députés sortants bénéficient de prime de fin de mandat à coup de millions et de terrains à Tivaone peul. 80 milliards servent à payer des bourses familiales à une clientèle politico-ethnique qui ne travaillent pas. Une milice politico-ethnique payés sans concours au nez et à la barbe de la police. Les profs d’université et les enseignants du primaire et des collèges courent derrière des mois de salaire. Soyons sérieux.



Reply_author En Mars, 2018 (10:57 AM) 0 FansN°: 1
j'y ajouterai.

a quand l'obligation pour nos autorités de se faire soigner et faire soigner leurs enfants au sénégal?

a quand cesseront-ils de faire accoucher leurs femmes à l'étranger? saviez vous que macky l'a fait? cf. livre de aliou fall (macky sall contre vents et marées.
a quand les biens de nos dirigeants cesseront d'être un secret pour la population qu'ils dirigent? quel est le nombre de citoyens qui peuvent vous dire avec preuves à l'appui le patrimoine déclaré du pr, de celui de l'assemblée, du cese, du hcct etc...
Reply_author En Mars, 2018 (11:07 AM) 0 FansN°: 2
trés pertinent
Reply_author En Mars, 2018 (11:37 AM) 0 FansN°: 3
si tu te rappelles, on l'a toujours reproché aux prédécesseurs de macky. les enseignants ont toujours dit que l'école n’intéresse pas le pouvoir en place. on risque, puisque je suis enseignant, d'être à la limite ridicule.
Anonyme En Mars, 2018 (06:38 AM) 0 FansN°: 7
je donnerai , s il ne change pas le nom du prof de Physique chimie en terminale S 2 ay lycee limamoulaye qui refuse de faire les TD pour les elevespour des raisons falacieuses
Anonyme En Mars, 2018 (06:55 AM) 0 FansN°: 8
il est temps que ces pratiques cessent car injuste pour les plus démunis. Les cours de renforcement doivent être offert gratuitement à tous les élèves qui en ont besoin sans discrimination.
Ok En Mars, 2018 (07:20 AM) 0 FansN°: 9
Si les chefs d'Etablissements faisaient correctement leur travail, le Ministre n'aurait pas besoin de faire un tel rappel car ce texte existe depuis belles lurettes. Le poisson pourrit par la tete.
Anonyme En Mars, 2018 (08:00 AM) 0 FansN°: 10
Anonyme En Mars, 2018 (10:27 AM) 0 FansN°: 11
Merci Mr le Ministre mieux il faut pénaliser Ça . Argent rek , il faut rester digne way senegal yepp diépinanioulen ak . Mr Mango nous a éclairé sur vos magouilles allez travaillé way sofguén lol thimm
Reply_author En Mars, 2018 (11:00 AM) 0 FansN°: 1
devise du minstre de l'education :

faites ce que je dis , pas ce que je fais !

si l'école publique sénégalaise avait les ressources financières adéquates pour payer correctement ses enseignant-e-s , afin qu'ils puissent enseigner dans de bonnes conditions salariales, dans des bâtiments publics dignes de ce nom il n'y aurait pas besoin d'avoir une piqûre de rappel du ministre .

un pays qui laisse des familles démunies dans la misère et dans l'incapacité d'envoyer leurs enfants étudier dans de bonnes conditions est un pays à la traîne !

contrairement à ce que veut nous faire croire la gouvernance ; elle ne fait qu'inaugurer des travaux luxueux, dont l'argent provient de contrats que ces mêmes familles pauvres devront honorer pendant des décennies !

voilà la vérité de notre pauvre pays !
Reply_author En Mars, 2018 (17:35 PM) 0 FansN°: 1
j'allais écrire la même chose. comment des greffiers et autres magistrats peuvent-ils bénéficier de primes et autres avantages alors que les profs qui les ont formés dans des conditions très difficiles tirent le diable par la queue? réglez cette iniquité et tout rentrera dans l'ordre sinon vous virerez des soutiens de famille et ça n'arrangera rien.
Anonyme En Mars, 2018 (10:56 AM) 0 FansN°: 12
Il ne saurait y avoir de cours privés dans les écoles comme dans les hôpitaux publics, à quoi servent les écoles ou les cliniques privés, non seulement c'est une concurrence déloyale mais on profite gratuitement des édifices publics à moins de dessous de table qui expliquent ce forcing incompréhensible du privé dans le public, on ne s'en tient qu'à ce l'on veut faire et tout est banalisé rien que pour assouvir sa soif ;

Sur ce point je crois que le ministre a raison !
M.sarr En Mars, 2018 (10:57 AM) 0 FansN°: 13
Je défie quiconque ; sans la ponction conséquente des salaires la grève ne pourra être arrêtée.
Anonyme En Mars, 2018 (11:04 AM) 0 FansN°: 14
Je ne suis pas politique ,ni PS ni APR mais je soutiens ce Ministre THIAM qui prend ses responsabilités quand il s'agit de ne dire la vérité rien que la vérité .J'en veux pour preuve lors qu'il a pris la bonne mesure de renvoyer les Enseignants nu lards et tricheurs.

J'ai 2 filles a qui je paye ces soit disant cours particuliers en Anglais et en Géographie au lycée de Kolda et le prof menace de donner une Note zéro celui ou celle qui ne s'est pas inscrit au cours en composition .C'est un vrai chantage que ces professeurs vont à nos enfants. Bravo le Ministre. Il faut des sanctions sévères contre les inspecteurs qui ne feront pas appliquer les directives
Reply_author En Mars, 2018 (11:54 AM) 0 FansN°: 1
personne ne ta obligé de les envoyer faire ces cours tu en as décidé. arrete de salir la peau des enseignants qui ne réclament que leur droit
Anonyme En Mars, 2018 (11:18 AM) 0 FansN°: 15
OUSMANE SONKO EST L'HOMME DE LA SITUATION POUR RELEVER CE PAYS QUE CES CORROMPUS ONT COMPLETEMENT RUINE. NOS CARTES D'ELECTEURS C'EST LE VRAI COMBAT QUI VAILLE . ALY NGOUILLE NDIAYE DEGAGE
Reply_author En Mars, 2018 (03:00 AM) 0 FansN°: 1
et que fera la fonction publique pour les personnes ki accumulent des fonctions alors ke d'autres n'en ont pas. kils honorent lueurs engagements au lieu de faire une récréation inutile.
Anonyme En Mars, 2018 (11:23 AM) 0 FansN°: 16
Le problem est que si les profs du public arretent d`enseigner dans les ecoles privees, ces dernieres n`auront plus de bons profs, forms a bonne ecole. Ce sera la catastrophe. Il faut appliquer cette mesure lorsqu`on aura suffisamment de prof competents sortis des ecoles de formation et qui choisissent de travailler pour le prive.
Anonyme En Mars, 2018 (11:41 AM) 0 FansN°: 17
Le forum prouve à suffisance que la fonction d' enseignant est complètement dévoyée par certains d'entre eux, mais pas tous quand même.

A mon avis, le corps enseignant devrait faire une introspection pour sortir notre système éducatif de cette situation.

Le peuple commence à se détourner de leur combat, parce-que fondamentalement axé sur l'argent pour ce que nous en savons. Où la communication n'est pas bonne ou, ils veulent asphyxier le pays, ce qui serait dommage et regrettable.

Nos enfants ont besoin d'étudier et cette note du ministre est juste et appropriée.



Le ministre a aussi le droit d'inscrire son enfant où, il veut et soyons juste cela n'a rien à voir avec son rang de ministre.

Imaginez un instant s'il avait son enfant dans le public, que n'aurait-il pas subi avec les opposants à son père???

Enseignants, nos frères, réclamer de telles sommes pour arrêter votre grève n'est pas acceptable pour le peuple et l'avenir de nos enfants.
Anonyme En Mars, 2018 (11:47 AM) 0 FansN°: 18
Dites au ministre d’arrêter. que dit il des enseignants qui les week end ou les congés de pâques ou noël sont en classe pour des cours de renforcement.

que dit il des ministres y compris lui même qui ont des cabinets de consultance ?

Que sérigne mbaye thiam sache que les enseignants qui sont dans les classes dans la galère méritent milles fois mieux que lui.



Anonyme En Mars, 2018 (11:55 AM) 0 FansN°: 19
N17 on parle de cours payant dans le public pas dans le privé.
Anonyme En Mars, 2018 (12:26 PM) 0 FansN°: 20
C'est la politique laxiste de l'Etat sénégalais qui a détruit le système éducatif public et rendu indispensable le privé. Il fut un temps où le privé ne reprenait que les exclus du public. Aujourd'hui, les parents se mettent en 4 pour mettre leurs enfants dans le privé, parce que le gouvernement a laissé des chasseurs de primes prendre en otage l'avenir des élèves du public. Des enseignants qui se couchent 20 jours sur 30, et qui vont toucher leur salaire, tranquille, comme l'ouvrier qui a trimé tout le mois, des cours privés dans des écoles publiques construites avec nos impôts, des professeurs qui n'ont pas le crédit horaire requis, mais qui refusent de se laisser affecter là où il y a des besoins, des inspecteurs non utilisés, qui vadrouillent ou voyagent à l'extérieur à leur guise... Tous ces actes de faiblesse ont convaincu de la déliquescence de notre éducation...
Anonyme En Mars, 2018 (12:42 PM) 0 FansN°: 21
Si ce pays était une entreprise de BTP, elle serait surement la seule à commencer à construire un immeuble par les étages en lieu et place des fondations, et s'étonner de voir tout s'écrouler.

Il est de commun accord que l'Etat doit avoir une maîtrise et un contrôle total, permanent, sur le secteur éducatif, épine dorsale de toute civilisation. Toutefois, il faut savoir commencer par le commencement. Il n'est pas cohérent de payer des salaires de misères à des enseignants sensés être serein, à l'abri de toute pression sociale, et inculquer le savoir aux enfants; leur dire que le pays n'est pas assez riche, alors qu'au même moment des responsables d'Etat claquent l'argent du contribuable dans des futilités folkloriques. C'est tout simplement inadmissible. Bien entendu, on fera abstraction de l’anarchie et de la légèreté dans ce secteur, comme dans tous les secteurs de ce pays d'ailleurs, instaurées par monsieur Wade et ses acolytes quand ils s'exerçaient à recruter n'importe quel militant et à les caser dans les salles de classe.

Ce qui est certains, c'est que l'Etat, de par ses représentants, se doit d'être plus responsable et plus concerné par l'avenir de ce pays. Assainir le système éducatif des tous ses incompétents et brebis galeuses, rétablir les enseignants sérieux et dévoués dans de meilleures conditions de vie et de travail, car oui il y en a, est un must. Usez bien des ressources que la nation vous alloue...

Et cela est extensible à tous les domaines, notamment celui des transports qui brille par ses incohérences  :sunugaal: 

Reply_author En Mars, 2018 (17:31 PM) 0 FansN°: 1
le seul bémol dans votre texte c'est que le fléau de recrutement clientéliste ne date pas du régime de wade mais de celui du ps avec les "ailes de dinde" du ministre feu kader fall, puis des "volontaires" du ministre ndoye de la ld.
Anonyme En Mars, 2018 (12:47 PM) 0 FansN°: 22
ce qui fait debat ,ce n'est pas la lettre de" rappel "comme son nom l'indique mais la violation permanente de leur statut , par les enseignants et cela les injures proferées ne vont pas l'enlever .
Anonyme En Mars, 2018 (13:04 PM) 0 FansN°: 23
ce ministre ose dire les choses qui se fassent en cachette au grand public.Il a mon soutien a 100%,dans ce pays il faut que les gens apprennent a respecter la loi.
Anonyme En Mars, 2018 (13:18 PM) 0 FansN°: 24
Évidemment les gosses seront nuls avec un ministre qui écrit

A MADAME et Messieurs les inspecteurs

Le libelle devrait être

MESDAMES et MESSIEURS les Inspecteures et inspecteurs
Reply_author En Mars, 2018 (13:26 PM) 0 FansN°: 1
il y a une seule dame parmi les inspecteurs d'académie
Tek Deug En Mars, 2018 (13:38 PM) 0 FansN°: 1
si le gouvernement ment on dit rien et si les enseignants demandent de l argent on dit k ils ne reclament k de l argent et ce ministre eslt le plus nul k le senegal aie connu doul rekk
Modd Seck Taaly En Mars, 2018 (22:45 PM) 0 FansN°: 2
ne vous faites pas avocat du diable – si vous n’êtes pas le « nègre » du ministre. dans la forme, il y aurait beaucoup à dire sur le texte : « écoles et établissements scolaires », «.. de vous rendre compte, par écrit, si …. », la ponctuation, ici et là (« il m’est revenu, qu’en dépit… », « ..responsables, de vous rendre compte… », « résultats, n’est pas.. », etc…
toutes ces maladresses, venant du ministre de l’Éducation, sont assez dérangeantes, même si, dans le fond, il a raison. peut-être.
Anonyme En Mars, 2018 (13:45 PM) 0 FansN°: 25
Rien à dire tout à fait d accord. Il faut faire de même partout dans toute la fonction publique(hôpitaux et centres de santé,écoles et centres de formations, etc )

Surtout les professeurs hôpitaux qui doivent tout au système publique sils ne sont pas contents ils n’ont qu à démissionner et céder la place bateau demm bateau coster nul n’est indispensable
Reply_author En Mars, 2018 (16:23 PM) 0 FansN°: 1
le men sait bien que ces cours visent les petites bourses alors que pour les nantis les renforcements se font à domicile. mais si tant est qu'il se soucie de la démocratisation de l'enseignement, autant rendre l'école publique plus attrayante que le privé (motivation du personnel, équiper les écoles, diminuer les frais d'inscription, assurer le gratuité des fournitures, ...) ok plus de cours de renforcement dans les établissements publics et les parents vont s'occuper de leurs enfants en ces moments.
Volai414 En Mars, 2018 (15:19 PM) 0 FansN°: 26
C'EST QUOI TOUT CE PATAQUES ?



Je suis simplement sénégalais, attaché à mes racines donc souvent inquiet par les voies empruntées par notre pays. Je ne suis ni politicien, ni suiveur ou supporteur de politicien et je ne connais ce monsieur Thiam que parce qu'il est ministre de l'Education.

Pour avoir lu et relu la circulaire, je ne vois pas en quoi elle peut faire débat. Elle ne fait que rappeler un principe simple que régit la loi : l'Ecole publique ne doit pas être le réceptacle d'une activité privée. Donner des cours payants dans un établissement public est donc hors la loi.

Cette circulaire n'interdit pas aux enseignants du public de donner des cours en dehors de leur temps de service, il leur interdit simplement de la faire dans les locaux des établissements publics, ce que n'importe qui peut comprendre. Tout le reste n'est qu'extrapolation, interprétation tendancieuse. Je comprends encore moins quand ce genre de réaction vient de personne se réclamant (ou donnant l'impression de se réclamer) enseignants.

Si demain le ministre de l'intérieur devait rappeler que la conduite automobile sans permis est un délit, aurait-on la même réaction ?
Anonyme En Mars, 2018 (15:31 PM) 0 FansN°: 27
La plus grosse erreur de Macky c'est d'avoir confié l'éducation nationale à Monsieur mâchoire d’acier. J'ai comme l'impression qu'il est obstiné à foutre en l'air le système éducatif.

Si on peut encore relever le niveau des élevés c'est grâce aux enseignants du public malgré tout.

Donc cette mesure à pour but de faire un nivellement par le bas!! Promotion médiocrité générale pour tous les jeunes de ce pays. :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Anonyme En Mars, 2018 (16:11 PM) 0 FansN°: 28
il n'y a que les enseignants qui se manifestent contre ce ministre mais maheureusement c'est à tort , à mon humble aviis il est loin d'etre mal apprecié par la population bien au contraire il fait partie des meilleurs du gvt il travaille et s'explique sur tout ce qu'il fait ,de memoire de senegalais je n'ai jamais vu un ministre de l'Education adopté par les enseignants ,ils n'ont jamais duré au poste et sont à priori combattu par eux ,Serigne Mbaye a battu un record .Ce milieu de l'enseignement primaire ,secondaire comme superieur ,a tjrs été agité c'est presque devenu une tradition , et le Senegal n'est pas une exception,a mais ce dont je suis sur est qu'aucun pouvoir ne souhaite voir l'Education de ses enfants sombrer dans la mediocrité .
Anonyme En Mars, 2018 (18:10 PM) 0 FansN°: 29
Je trouve que ce qu'il dit est raisonnable parce que l'école est publique donc égalitaire. Pour autant les enseignants prêts a dispenser es cours de rattrapage pourraient recevoir des primes vue qu'ils acceptent une charge supplémentaire.
Anonyme En Mars, 2018 (20:40 PM) 0 FansN°: 30
la lettre n'interdit pas les cours particuliers mais il ne faut pas les faire au niveau des établissements. j'invite l'inspecteur du département de Saint Louis de faire un tour au niveau de l'école boly diaw où des cours de renforcement y sont donnés moyennant 1000 F par mois

Kokou Nonou En Mars, 2018 (21:50 PM) 0 FansN°: 31
Mais on dit le circulaire ou la circulaire

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com