Débrayage Et Grève Des Syndicats d'Enseignants : Le Malaise De L’école Persiste

  • Source: : Sud Quotidien | Le 09 janvier, 2018 à 19:01:06 | Lu 1351 fois | 2 Commentaires
content_image

Débrayage Et Grève Des Syndicats d'Enseignants : Le Malaise De L’école Persiste

Alors que ses dégâts apparaissent à travers les résultats des examens nationaux, les plans d’action articulés autour de débrayages et de grèves des syndicats d’enseignants persistent. L’accalmie relevée de la défunte année académique aux fins de poser les véritables bases d’un dialogue sincère pour la prise en charge des préoccupations, n’a pas été fructueuse. Les syndicats d’enseignants appellent leurs militants cette semaine à la grève totale. Le Cadre unitaire syndical des enseignements du moyen-secondaire (Cusems) et le syndicat autonome de l’Enseignement supérieur (Saes) déroulent. Le Grand cadre des syndicats de l’enseignement sur le pied de guerre. Le quantum horaire en souffre.
 
Le Saes de Dakar en grève jusqu’au paiement des salaires.
 
La coordination du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), a décidé de suspendre les enseignements jusqu’au paiement effectif des salaires de tout le personnel. Les camarades de Ibrahima Daly Diouf, coordinateur de la section, n’ont toujours pas perçu leur salaire du mois de décembre.
 
Le budget voté est en dessous de la masse salariale et des frais de fonctionnement», explique Ibrahima Dally Diouf.
«Nous allons continuer à nous battre pour que le budget 2018 puisse intégrer toutes les sommes dues au titre du personnel et des arriérés de paiement des avancements. Le sabotage est fait par les autorités au niveau de l’Enseignement supérieur puisque les vérités de budget ne sont pas respectées», a relevé Dally Diouf.
 
Le Cusems décrète une grève totale, ce jeudi
 
Dans le cadre de son nouveau plan d’actions, le Cadre unitaire syndical des enseignants du moyen secondaire va observer un débrayage, plus d’une assemblée générale, ce mercredi 10 janvier à partir de 10h. S’en suivra un mot d’ordre de grève totale des camarades de Abdoulaye Ndoye, secrétaire général du Cusems, ce jeudi 11 janvier.  Ils annoncent déjà une marche nationale dans les prochains jours à venir, pour amener le gouvernement à poser des jalons de matérialisation des accords inscrits dans le procès-verbal. Ils exigent le respect des accords, notamment l’alignement de l’indemnité de logement, le dégel du prêt DMC, l’arrêt et la restitution des ponctions et le paiement intégral des indemnités du Bac et du Bfem.
 
L’Useq déroule son 1er plan d’action
 
Les syndicats membres de l’Union syndicale pour une éducation de qualité (Useq), composés du Saes, du Sneel/Cnts, du Sudes, du Sypros et de l’Uden, déroule son1er plan d’action. Ils ont prévu un débrayage aujourd’hui, mardi 9 janvier, à partir 9 heures.  Qui plus est, une grève totale sera observée demain, mercredi 10 janvier. Cette décision de l’Useq a fait l’objet d’un processus avec le dépôt d’un préavis de grève qui a été précédé par le dépôt d’un mémorandum. Ce document invitait le gouvernement à ouvrir des négociations sérieuses pour le parachèvement de la mise en œuvre des points du protocole d’accord de Février 2014. Sans oublier les accords signés par le Saes, particulièrement sur la question cruciale de la retraite décente.
 
OUMAR WALY ZOUMAROU, COORDINATEUR DU GCSE : «Dès ce janvier, nous allons mener la lutte»

«Le préavis de grève déposé a expiré. Nous avons programmé une plénière du grand cadre demain (Aujourd’hui, Ndlr). A l’issue de cette rencontre, nous allons se prononcer sur les perspectives pour le respect des accords. Nous allons mener des actions et définir un plan de lutte. Dès ce mois de janvier, nous allons démarrer nos actions par des débrayages, des grèves totales mais également des marches dans les différentes localités. Nous sommes obligés de commencer à dérouler nos activités parce que le gouvernement reste sourd par rapport à nos différentes préoccupations. Les autorités sont dans une logique de pourrissement. Elles ne militent pas en faveur de la stabilité du système éducatif. Le gouvernement ne répond pas à la préoccupation des enseignants en dépit des accords réalistes et réalisables. Nous demandons un alignement sur l’indemnité de logement. Tous les enseignants sont dans le besoin. Nous exigeons le respect du principe de la gestion démocratique des personnels enseignants et la fin de toutes les lenteurs administratives». 
 
SOULEYMANE DIALLO, SG SELS : «Un front unitaire pour une unité d’actions »

«Le préavis de grève du Sels est pratiquement épuisé. Pour qu’une lutte soit efficace, elle doit être organisée. Nous sommes en train de s’organiser à la base et de travailler avec les autres organisations syndicales, notamment le Saemss et le Cusems, qui sont prêts à aller avec nous. On se donne actuellement les moyens d’aller ensemble pour que cela soit efficace. Les anciens secrétaires généraux comme Mamadou Diop « Castro », Mamadou Diouf, sont en train de travailler pour que les syndicats, au moins, aient un front commun, une unité d’action pour que la lutte soit efficace».


Auteur: Abdoulaye Balde - Sud Quotidien






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme il y a 1 semaine (19:24 PM) 0 FansN°: 1
SENEWEB IL FAUT PUBLIER LE COMMUNIQUE DU MFDC SUR LES ATTAQUES. Pourquoi l'ignorer comme ça?
Anonyme il y a 1 semaine (07:57 AM) 0 FansN°: 2
^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRAITEMEN_ FAIBLESSE_SEXXUELLE_PAR LES PLANTES EFFICACITE_GARANTIE^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRAITEMENT_FAIBLESSE SEXXUELLE_PAR LES PLANTES EFFICACITE GARANTIE^`7^7^4^8^1^0^2^1^4^TRATEMENNT_AASMPERMIEE_AZZOSPERMIE OOLIGOSPERMIE_FAIBLESSSE_DIABETIQUUE

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com