Sorry kaba : "Il faut faire des sénégalais des ambassadeurs de l'économie nationale"

  • Source: : APS | Le 11 avril, 2018 à 15:04:07 | Lu 1227 fois | 2 Commentaires
content_image

Sorry kaba : "Il faut faire des sénégalais des ambassadeurs de l'économie nationale"

La direction des Sénégalais de l’extérieur mise sur le dialogue et la concertation pour "sortir des chantiers battus" et faire des ressortissants sénégalais à l’étranger des ambassadeurs de l’économie nationale, selon l’ambassadeur Sory Kaba.

?"Nous sommes dans une position où notre vocation n’est pas d’accompagner les Sénégalais de l’extérieur à industrialiser le Djoloff ou le Fouta, par contre, tous les autres acteurs, chacun en ce qui le concerne, doit être autour d’une table de concertation pour qu’ensemble nous identifions les problèmes et les porter ensemble", a déclaré le directeur des Sénégalais de l’extérieur, dans un entretien avec l’APS. 

 
"Il faut qu’on organise les Sénégalais de l’extérieur et cette dynamique organisationnelle n’est pas donnée, parce que nous tous, nous savons que les Sénégalais de l’extérieur ont tendance, chacun en ce qui le concerne, à se retrouver sous le vocable de leurs territoires d’origine : ressortissants de Dakar, ressortissants de Pikine, ressortissants de Rufisque", a fait observer M. Kaba.
 
Selon lui, cette situation a induit "un émiettement des associations, ce qui ne favorise pas du tout une action d’envergure".
 
"Nous notre objectif, c’est de faire en sorte que les associations soient une, légitimes, souveraines, capables de déplacer une montagne pour que nous puissions les accompagner et dans la promotion des produits locaux et au-delà à pouvoir investir dans les pays d’accueil, ce qui n’est pas aussi courant parce qu’ils ont tendance à considérer que tout ce qu’ils gagnent dans les pays d’accueil doit être ramené au Sénégal". a-t-il souligné.
 
Or, a relevé Sory Kaba, une réflexion "dans un autre sens" les amèneraient à investir dans les pays d’accueil aussi, et ce faisant ils deviendraient des ambassadeurs "en bonne et due forme de notre économie".
 
"Chacun était dans son petit domaine pensant qu’à lui seul, il peut faire le printemps. Il se trompe. Maintenant, nous avons des cadres de dialogue au niveau national. Nous l’avons au niveau de chaque région parce que la relation que nous essayons de mettre en exergue aujourd’hui, c’est la relation migration-territoire", a signalé l’ambassadeur Kaba.
 
Il soutient que la relation migration-territoire "permet de repositionner l’acteur migrant aux enjeux du développement local et donc, c’est une compétence spécifique qui peut apporter de la plus-value en termes de connaissance et de savoir-faire mais surtout de transfert de technologies". 
 
Se disant convaincu que "le Sénégal ne peut pas se développer sans sa diaspora". Sory Kaba assure que les Sénégalais de l’extérieur sont disposés "à investir au Sénégal pourvu que les conditions du retour soient beaucoup plus réunies et donc [le] libre échange entre pays africains et pays du nord pose le problème de la mobilité des uns et des autres (…)".

A terme, a par ailleurs indiqué le directeur général des Sénégalais de l’extérieur, l’objectif des pouvoirs publics sénégalais est de faire en sorte que pour "un franc CFA investi, l’Etat investira 2 francs, ce qui te fera 3 francs" pour la réalisation de projets de Sénégalais de la diaspora désirant entreprendre.


Il s’agit de "prêts d’honneur pour accompagner les projets les plus innovants. Ceux qui aujourd’hui sont dans un domaine pointu ou qui maîtrisent très bien leur métier et qui sont capables de nous faire des transferts de technologies. Nous créerons les conditions qui permettent ce retour’", a assuré M. Kaba.


Dans la seconde phase de mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE), a-t-il annoncé, "nous avons reçu instruction de faire du capital humain diaspora un investissant important et aujourd’hui, nous travaillons à les identifier dans tous les pays du monde pour disposer d’une base de données qui permette à nos entreprises de piocher dans cette base de données-là au besoin".


"Cela rejoint une autre problématique sur laquelle nous sommes en train d’expérimenter avec Bruxelles. C’est la mobilité professionnelle, la valorisation des chaînes de valeur à l’international. Retour des Sénégalais dans leur pays mais départ aussi des Sénégalais vers l’extérieur dans le sens du départ de ces compétences-là vers d’autres horizons et avec Bruxelles, c’est le métier d’ingénieur qui est retenu", a-t-il renseigné.


"Beaucoup d’ingénieurs au Sénégal n’arrivent pas encore à trouver les conditions d’expression de leur savoir-faire. Nous cherchons à les mettre dans ce projet pour permettre à nos partenaires belges de pouvoir recruter des ingénieurs sénégalais", a poursuivi l’ambassadeur Kaba.

Selon lui, même pour un an, cela ferait "un apprentissage dans un environnement à haute technologie et ils en ont besoin pour apporter du savoir-faire et de la connaissance dans notre pays".


Auteur: APS - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme il y a 1 semaine (15:19 PM) 0 FansN°: 1
Si les sénégalais ne se mobilisent pas Macky va foutre ce pays dans un chaos électoral pour ensuite se réfugier au prés de son maître Macron en France avec sa famille
Anonyme il y a 1 semaine (15:51 PM) 0 FansN°: 2
Sory, vous etes en-retard. Regardez du cote de Fongad-Invest. www.fongadinvest.org. La locomotive est deja en marche.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com