Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

58 Ans d’Indépendance : Retour sur les grandes dates qui ont marqué l’histoire politique du Sénégal

Posté par: Yéro Mamadou GUISSE| Mardi 03 avril, 2018 15:04  | Consulté 469 fois  |  0 Réactions  |   

Ce 4 Avril, le Sénégal fête son 58ème anniversaire de son accession à la souveraineté internationale. C’est une commémoration de plus de cinq décennies d’indépendance ponctuée par plusieurs événements qui ont tous marqués la vie nationale. Le Sénégal indépendant a vécu  des événements majeurs qui ont participé à la construction d’une Nation et d’une République. De Léopold Sédar Senghor à Macky Sall en passant par Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, le Sénégal est toujours considéré comme un pays à double exemplarité : sa stabilité politique et la maturité démocratique de son peuple. Retour sur les grandes dates qui ont marqué l’histoire politique du Sénégal depuis l’indépendance.

4 avril 1960 : Le Sénégal accède à son indépendance au sein de la Fédération du Mali. 20 Août 1960 : Eclatement de la Fédération du Mali. 5 septembre 1960 : Léopold Sedar Senghor est élu premier président de la république Sénégalaise. Il entame un mandat de sept ans. 18 décembre 1962 :Accusé d’avoir porté atteinte aux droits du Parlement, le Premier Ministre, Mamadou Dia est arrêté ; le président de la République, Léopold Sedar Senghor exerce alors l’ensemble du pouvoir exécutif. 3 mars 1963 :Approbation par référendum de la nouvelle constitution. Institution d’un régime présidentiel. 26 février 1970 :Création d’un poste de Premier Ministre par réforme de la constitution approuvée par référendum. Le président Senghor nomme Abdou Diouf à ce poste. Février 1971 : Visite à Dakar du président de la république française, Georges Pompidou.      2 novembre 1971 :Le président Léopold Sedar Senghor se rend en Israël et en Egypte, avec trois autres chefs d’état africains, pour se poser en médiateur du conflit au Moyen-Orient. 26 mars 1974 :Le président Léopold Sedar Senghor annonce la libération de tous les prisonniers politiques en avril, à l’occasion du 14ème anniversaire de l’indépendance du pays. 4 février 1975 :Réunion à Dakar des représentants des 110 pays en voie de développement et des pays non alignés au sujet des prix des matières premières. 16 mars 1976 :L’Assemblée Nationale adopte une loi d’amnistie de tous les prisonniers politiques pour le 4 avril. 20 avril 1977 : Ouverture à Dakar de la 4ème conférence franco-africaine, en présence du président de la république française, Valéry Giscard d’Estaing. 26 février 1978 : Réélection à la présidence de la république de Léopold Sedar Senghor.    31 décembre 1980 :Léopold Sedar Senghor quitte le pouvoir et laisse sa place à son Premier Ministre, Abdou Diouf. 1er janvier 1981 : Abdou Diouf succède à Léopold Sedar Senghor à la présidence de la république. 14 novembre 1981 : Création de la confédération de Sénégambie. 1er février 1982 : Naissance officielle de la confédération de Sénégambie. 27 février 1983 : Abdou Diouf est confirmé dans ses fonctions par un scrutin au suffrage universel. Il obtient plus de 80 % des voix face à quatre autres candidats. 3 avril 1983 : Abdou Diouf prête serment. Un nouveau gouvernement est constitué. 29 avril 1983 : L’Assemblée Nationale adopte une réforme constitutionnelle supprimant la fonction de Premier Ministre Mai 1983 : Léopold Sedar Senghor est élu à l’Académie Française. Décembre 1983 : En Casamance, des affrontements avec les forces de l’ordre provoquent la mort de 24 personnes11 janvier 1984 : Renforcement de la coopération et de l’aide économique française. Février 1988 : Contexte économique et social de crise. Le président Abdou Diouf est reconduit dans ses fonctions avec plus de 73 % des suffrages, succès renforcé par la majorité absolue du PS aux élections législatives 17 mai 1988 : Après la libération d’Abdoulaye Wade, accusé d’avoir attisé les mécontentements à la suite des élections de février, l’état d’urgence est levé. 19 Mars 2000 :Abdoulaye Wade remporte l’élection présidentielle avec 58,5% des suffrages au second tour, devant le président sortant Abdou Diouf. 9 décembre 2000 : le Sénat et le Conseil économique et social sont supprimés. 3 mars 2001 :la juriste Mame Madior Boye est la première femme à occuper les fonctions de Premier ministre dans le pays 25 août 2001 : 25 partis créent cette fois une structure de soutien à l’action du président Wade  15 février 2002 : la création d’une Commission électorale nationale autonome (CENA) est décidée, en remplacement de l’Observatoire national des élections (ONEL). Elle prendra ses fonctions en 2005. Le 26 septembre 2002 : le Sénégal vit une tragédie nationale avec le naufrage du bateau « Joola »,le ferry qui reliait Dakar à Ziguinchor en Casamance.

22 mars 2009 : le PDS, parti au pouvoir, essuie un sérieux revers dans la plupart des grandes villes dont

Dakar convoité par Karim Wade, au profit de la coalition d’opposition « Bennoo Siggil Senegaal ».

330 avril 2009 : Souleymane Ndéné Ndiaye est nommé Premier ministre

Février 2010 : un projet de loi déclarant l’esclavage “crime contre l’humanité” est exposé par le chef de l’Etat. Abdoulaye Wade annonce également la fermeture de la base militaire française à Dakar. 23 Juin 2011 : face à la fronde de la rue, Abdoulaye Wade renonce à une réforme constitutionnelle qui prévoyait de faire élire un ticket présidentiel, au premier tour, avec 25% seulement des suffrages exprimés. On le soupçonnait de vouloir assurer sa réélection et de préparer la succession pour son fils Karim. 25 mars 2012 : Macky Sall est élu Président de la République du Sénégal avec 65,80% des suffrages 1er avril 2012 : le nouveau Président Sall prend fonction 3 avril 2012 : Le président Macky Sall nomme Abdoul Mbaye Premier ministre. 2 septembre 2013 :Aminata Touré remplace Abdoul Mbaye à la Primature et devient la devient femme Premier Ministre après Mame Madior Boye. 29 juin 2014 : les premières élections locales sous l’ère Macky Sall 06 juillet 2014 : Mouhamad Dionne est nommée Premier Ministre et remplace Aminata Touré 23 Mars 2015 :Karim Wade condamné à 6 ans de prison par la Cour de Répression de l’Enrichissement illicite. 16 février 2016 : Discours à la Nation du Président Sall sur les quinze points du Référendum 20 Mars 2016 : La tenue du Référendum (la victoire du  ‘’OUI’’ avec 62,64% des suffrages, soit 1 367 592 voix contre 37,36% des suffrages équivalant à 815 655 voix pour le « NON »). Le taux de participation est de 38, 59% car sur les 5 709 582 électeurs inscrits, seuls les 2 203 062 ont voté.  14 septembre 2017 : Installation de la 13 ème Législature (Assemblée Nationale) 14 Septembre 2017 : Décès de Djibo Leyti Ka, Secretaire Général de l’Union pour le Renouveau Démocratique (URD)  30 Mars 2018 : Condamnation de Khalifa Ababacar Sall, Maire de Dakar (5 ans de prison)
 L'auteur  Yéro Mamadou GUISSE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Yéro Mamadou GUISSE
Blog crée le 23/05/2013 Visité 412718 fois 139 Articles 8825 Commentaires 20 Abonnés

Posts recents
Système du parrainage : ce qu’il faut savoir et comprendre !
Célébration de la Tabaski : au-delà de la fête, un immense rappel !
Le Fouta et ses « Maux » : l’argent et la politique !
Nouvelle Option WhatsApp : seuls les admins pourront envoyer des messages dans des groupes
Dande Mayo, le manifeste du regret !
Commentaires recents
Les plus populaires
Achoura (Tamkharit): recommandations et bienfaits !!!
Le comportement à adopter pendant le mois béni de Ramadan
LE RÔLE DE L'OPPOSITION POLITIQUE DANS UNE DÉMOCRATIE ?
Les dix(10) raisons pour célébrer la Naissance du Prophète Mohamed (PSL)
Spécial Ramadan: les « nafilas » et ses bienfaits !!!